x
Music

On kiffe sur “Dealers Lullaby” de Potter

On kiffe sur “Dealers Lullaby” de  Potter
  • Publishedoctobre 5, 2023

Émergeant de la riche tapestry culturelle de Broward County en Floride, et fort d’une enfance baignée dans les sonorités colombiennes, le rappeur nommé Potter nous dévoile ce soir le titre “Dealers Lullaby”, un single qui, au-delà de sa mélodie envoutante, se fait le réceptacle d’expériences et d’un vécu authentique, établissant un préambule sensible à son album à paraître, “A Shot In The Dark”.

Naviguant avec aisance à travers les flots de différents genres musicaux allant du hip-hop à l’indé alternatif, Potter tisse dans “Dealers Lullaby” une ode aux combats quotidiens, aux victoires et défaites de l’existence. La chanson s’inscrit dans une narration intimiste et viscérale, où les paroles : “Went thru the ceiling / But somehow I do this like every weekend” s’épanouissent en échos reconnaissables des tourmentes de la vie et des quêtes d’évasion.

L’influence palpable de figures marquantes telles que Key!, 03 Greedo ou encore Tame Impala, émaille son œuvre d’une richesse sonore et lyrique, bousculant les frontières des genres et offrant un refuge où l’universalité des émotions et des expériences trouve un écho particulier.

Porté par une authenticité qui ne fait aucun compromis, Potter incorpore dans sa musique non seulement son amour pour les mots, démontré par ses exploits poétiques au lycée, mais également cette immersion précoce et amour indéfectible pour le hip-hop et la culture qui l’entoure.

“Dealers Lullaby” se présente ainsi non seulement comme une prélude à un album qui promet d’être une exploration émotionnelle et musicale, mais aussi comme une fenêtre sur la vulnérabilité, le récit de vie et l’expression artistique sans filtre de Potter.

Dans cette chanson, les mélodies accrocheuses et les hooks mémorables ne sont pas simplement des éléments auditifs, mais des vecteurs d’histoires, des fragments de vie qui, en se combinant, constituent une œuvre qui mérite non seulement d’être écoutée, mais surtout ressentie et vécue en symbiose avec l’artiste.

Written By
Extravafrench

Laisser un commentaire

%d